Le phare Kéréon

Phare en mer construit entre Molène et Ouessant à 3 km au sud-est de l'île d'Ouessant, dans le passage du Fromveur (courant très violent, pouvant atteindre 16 km à l'heure, dont le nom breton signifie "grande frayeur". Kéréon est bâti sur l'écueil de Men Tensel, "la pierre hargneuse".

Entamée en 1907, sa construction put se poursuivre dans des conditions extrêmes, grâce à un don des descendants de Charles-Marie Le Drall de Kéreon (enseigne de vaisseau de la Royale condamné à mort à l'âge de 19 ans en 1794).

Surnommé "le Palace" en raison de son plancher en marqueterie et de ses lambris en chêne de Hongrie, Kéreon fut le dernier phare monument érigé en mer. Alimenté en pétrole jusqu'en 1972, il est désormais électrifié grâce à une éolienne et est automatisé. Sa hauteur est de 41m (38m par rapport au niveau de la mer) et sa portée de 17 milles. Son feu blanc et rouge, 1 éclat long-1 éclat court toutes les 24 secondes, signale les récifs à fleur d'eau qui se trouve entre le phare et la côte.
( Source Wikipedia )