chemin de ronde

Description

ste Suzanne mayenne 53

Cité médiévale au passé glorieux
Du haut de son promontoire et forte de ses dix siècles, Sainte Suzanne domine la vallée de l’Erve.
Ses remparts des XIVe et XVe siècles, restés quasi intacts ouvrent sur d'impressionnants panoramas des Coëvrons et de la forêt de Charnie.
Les remparts, le pont-levis et le château renaissance construit par Fouquet de la Varenne, un ministre d’Henri IV, ont retrouvé leurs lustres d’antan grâce aux efforts de mise en valeur entrepris depuis plusieurs années.
Le château est ouvert toute l'année et de nombreuses visites thématiques sont organisées dans l’enceinte de la forteresse.
Il faut se laisser guider par les petites ruelles qui vous conduisent à travers la cité ou en dehors, et emprunter les nombreux chemins de randonnée.

Le camp de Beugi, dit « camp des Anglais »
Guillaume le Conquérant, dans sa conquête du Maine, prit les places fortes du Mans, de Fresnay et de Beaumont, mais ne put jamais prendre Sainte-Suzanne, tenue par le Vicomte du Maine Hubert II de Beaumont ; il entreprit donc d’en faire le siège et construisit un camp retranché au lieu-dit Beugi, à 800m du donjon. Mais Hubert II résista victorieusement et Sainte-Suzanne est citée dans l’Histoire d’Angleterre comme le seul château que le Conquérant lui-même ne put jamais prendre.
Le camp de Beugi a récemment reçu le label européen « Architecture de terre remarquable »